Etes-vous adepte du « parler chien » ?

De façon assez naturelle, nous avons tous le réflexe de parler aux bébés d’une façon caractéristique. Pourquoi faisons-nous la même chose avec les chiens ? Voici la réponse scientifique.

Oui, une équipe de scientifiques s’est penchée sur cette question cruciale et la réponse vient de tomber en janvier 2017 dans la très sérieuse revue Proceedings of the Royal Society B.

Le point de départ de la recherche : pourquoi les humains parlent plus lentement, avec un ton plus aigu et une exagération de l'articulation (caractéristiques du langage que l'on appelle communément le « parler bébé ») lorsqu'ils s'adressent à leur chien ?

Deux pistes s’offraient aux chercheurs. Soit le « parler chien » est une réponse spontanée à la vue de caractéristiques infantiles - dans ce cas l'utilisation du registre spécial bébé se limiterait aux chiots ; soit le « parler chien » est une tentative d'engager une conversation avec un être non doué de langage humain quel que soit son âge.

Pour y voir plus clair, les scientifiques ont présenté des photos de chiens de tous âges à plusieurs femmes qui avaient pour consigne de prononcer plusieurs phrases telles que : « Comment ça va le doudou ? » ou encore « C'est qui le bon chien ? ».

Seules des volontaires féminines ont été sollicitées car une précédente étude avait démontré que la majorité de celles-ci présentaient une activité cérébrale identique à la vue d'une photo de leur chien ou de leur enfant.

Résultat : les personnes ont utilisé spontanément le même langage pour les chiots et pour les chiens âgés, le « parler bébé ».

Les chercheurs ont ensuite demandé à ces femmes de prononcer ces mêmes phrases mais en adoptant un ton neutre. A l’écoute de l'ensemble des enregistrements tous les chiens ont ignoré les phrases prononcées avec un ton neutre. Cependant, les chiots, ont marqué de l'intérêt pour le « parler chien ».

Le « parler chien » serait donc « une tentative spontanée de faciliter les interactions avec un auditeur incapable de parler » qui perdure même si celui-ci devient trop âgé pour prêter attention à ce ton.

Pas d’inquiétude donc si vous aussi « parlez chien » ! Mais sachez que ça ne sert à rien avec votre Médor de 7 ans !

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.