Libérez Rémi et les animaux de la SPA !

Rémi Gaillard le trublion des réseaux sociaux, et particulièrement de YouTube, a décidé de s’enfermer dans une cage de la SPA et d’attendre que vous le libériez !

Rémi Gaillard s’attaque depuis des années à des défis et des expériences fous sur YouTube, sur lequel il est suivi par près de 6 millions d’abonnés et sur Facebook où il a plus de 9 millions de fans ! Il s’est notamment fait connaitre en s’introduisant dans des cérémonies ou des reportages sans y être invité, en jouant au chat et à la souris avec la Police…

Cette fois, il a décidé de mettre sa notoriété au service des chiens et chats recueillis par le refuge de la SPA de Montpellier.

Le 11 novembre il s’est enfermé dans une des cages du refuge et a fait savoir sur les réseaux sociaux et par des communiqués de presse, qu’il n’accepterait d’en sortir que si le grand public parvenait à générer au minimum 50 000 € de dons.

Comment ? En s’associant à Bravoloto, une application gratuite de jeux sur smartphones et tablettes. Pendant toute l’opération, pour chaque grille jouée, Bravoloto s’engage à reverser 1 centime d’euro à la SPA.

L’objectif est donc de réunir 50 000 euros au minimum reversés entièrement au refuge de Montpellier. Mais bien entendu, l’idée avouée est d’aller bien plus loin et d’établir un record qui, pourquoi pas, servira de base à battre chaque année pour le plus grand bénéfice des animaux.

Un compteur permanent permet à chacun de se tenir informé, en temps réel, de l’argent récolté pour la SPA depuis les pages Facebook de Rémi Gaillard et de Bravoloto.

Vous pouvez aussi faire un don sur cette page : https://www.leetchi.com/c/association-de-spa-montpellier

Toutes les astuces sont bonnes pour attirer l’attention sur les refuges, et pour leur apporter des moyens !

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.