Les chiens et les chats c’est bon pour la santé.

Des recherches récentes tendent à prouver que l’organisme des enfants qui vivent entourés de chats ou de chiens résisterait mieux contre certaines affections. Par quel processus est-ce possible ?

Plusieurs études scientifiques et statistiques ont observé dans un passé récent une corrélation entre la présence d’un animal de compagnie à la maison, et un moindre risque de développer une allergie ou de l’obésité chez les enfants. Cependant, la raison de ce phénomène n’avait jamais été mise en évidence jusqu’à la publication très récente d’une étude canadienne.

Le point de départ de la réflexion de ces scientifiques : se pourrait-il que les jeunes enfants acquièrent une protection via leur flore intestinale ?

La composition de celle-ci change en effet au contact d’un chien ou d’un chat. Le nouveau-né possède une flore intestinale plutôt pauvre, qui s’enrichit des apports divers de son environnement, dont les animaux.

Les chercheurs ont donc étudié des centaines de couches de bébés vers l’âge de 3 mois, la moitié vivant avec un chien ou un chat.

Il faut noter que la moitié des bébés étant en contact avec des animaux, l’avaient été uniquement avant leur naissance.

Les résultats sont surprenants. Deux bactéries aux vertus anti-oxydantes ont été retrouvées dans des quantités plus importantes chez les bébés vivant avec un chien ou un chat, y compris chez les bébés n’ayant été en contact avec un animal uniquement avant sa naissance !

Des recherches complémentaires vont être nécessaires pour comprendre avec précision le rôle de ces bactéries, mais d’ores et déjà il semble vraisemblable que le bénéfice existe.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.