Les réseaux sociaux viennent en aide aux animaux

Les réseaux sociaux ne font pas toujours l’unanimité, mais ils ont cependant des vertus parfois insoupçonnées, notamment pour venir en aide aux animaux et à leurs propriétaires en détresse.

Le rôle de « lanceur d’alerte » d’Internet est aujourd’hui reconnu dans les domaines de la politique, de l’économie, des faits divers. Il l’est aussi lorsqu’il s’agit d’animaux notamment dans les sujets touchant à la maltraitance, comme la corrida, les expérimentations médicales, les trafics…

Internet a aussi la capacité de mobiliser des centaines, voire des milliers de personnes autour d’une histoire particulière, d’un drame singulier.

Pet Alert fait partie de ces cas vertueux ou le plus grand nombre se met au service d’une cause particulière. Récemment l’histoire de Leïa, petite Jack Russel, a ému la « toile ».

Leïa a été volée en septembre dernier dans son propre jardin, en Isère. Plusieurs centaines de personnes se mobilisent sur Pet Alert, pour suivre Leïa à la trace d’un département à l’autre avec ses voleurs.

Grâce aux nombreux signalements communiqués par la communauté, Leïa a été finalement récupérée par la gendarmerie. Sa maîtresse, Juliette, dans un long message publié sur Facebook, déclare :

golden retriever

« Je ne sais comment remercier assez les milliers de personnes qui ont participé à ce combat ! ! Vous êtes la preuve que la solidarité d’une communauté peut soulever des montagnes… Vous êtes les petites pierres du plus grand des moments ! »

Il existe d’autres moyens de protéger votre animal en cas de perte, et notamment la puce électronique, mais ne négligez pas la puissance des réseaux sociaux et la grande capacité de mobilisation des amoureux des animaux.

http://www.holidogtimes.com/fr/les-13-retrouvailles-les-plus-touchantes-de-lautomne/#gs.reETjrA

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.