Chiens et chats 3.0 ?

Une enquête récente du magazine en ligne lesnumeriques.com examine les rapports et les attentes des propriétaires de chiens et chats, vis-à-vis des objets connectés qui commencent à envahir les rayons.

Cette enquête a été menée auprès des lecteurs du magazine traitant du phénomène du numérique, donc plutôt des technophiles. Qui plus est, très proches de animaux de compagnie puisque 87% d’entre eux en ont un !

Parmi cette population cible, en général considérée comme avant-gardiste, 45% des personnes ayant répondu à l’enquête ne possèdent aucun objet connecté. Et seulement 54% d’entre elles sont intéressées par les objets connectés pour animaux.

L’offre actuelle d’objets connectés dictant les réflexes, l’intérêt porte essentiellement sur les colliers GPS et les différents accessoires distributeurs de nourriture et d’eau. Viennent ensuite, mais beaucoup plus loin, les trackers d’activité. Ces trois types d’objets sont les premiers apparus sur ce marché qui, probablement va s’étendre, mais qui, pour l’heure, se développe timidement et de façon répétitive.

Le frein le plus souvent exprimés est celui du prix d’achat et d’utilisation (abonnements), jugés rédhibitoires, pour ces objets dont l’utilité et l’intérêt sont jugés nuls ou très faible pour 52% des participants à l’enquête.

D’ailleurs, près de 29% des participants indiquent qu’ils ne sont pas prêts à dépenser plus de 50€ pour une solution connectée pour leur animal. 31% sont prêts à dépenser entre 50€ et 100€.

Les industriels concepteurs d’objets connectés ont donc un gros travail à mener pour trouver des solutions utiles, voire indispensables, pour convaincre les propriétaires, et ne pas surestimer leurs capacités d’investissement.

Et la meilleure connexion n’est-elle pas celle qui unit naturellement l’homme et son animal ?

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.