Des chats squattent le « temple » des chiens de race !

Le Westminster Dog Show, célébrissime concours de beauté canine se tient à New York tous les ans depuis 141 ans ! Révolution en 2017, le salon a accueilli des chats !

Pour les plus beaux chiens du monde, le Westminster Dog Show c’est un peu comme la montée des marches du Festival de Cannes !

On se met sur son 31, on se toilette, on répète les figures des défilés, on a le trac (enfin, plutôt les propriétaires !), et on attend avec impatience et angoisse les remises de prix !

Pas moins de 130 races de chiens sont présentées à ce concours de beauté dont les gagnants sont assurés de faire de belles carrières internationales et d’engendrer de nombreuses descendances.

Cette année donc les organisateurs ont décidé, non pas de faire défiler les chats, mais de présenter lors de l’un des évènements qui entourent le prestigieux concours : «Meet the Breeds» (Rencontres avec les Races).

Certains inconditionnels du monde canin ont parlé «d’apocalypse» à l’annonce du projet.

Pourtant, pas de quoi fouetter un chat ( !) :

•   seule une quarantaine de chats de race ont eu pour la première fois le privilège de pouvoir être approchés et admirés par le public ;

•   les chats n’ont pas défilé, mais ont été exposés dans un espace séparé, en dehors de la prestigieuse arène du Madison Square Garden ;

•   ils n’ont été présents que le 11 février, alors que le concours a duré du 11 au 14.

«Nous avons pris les précautions nécessaires pour que les chats comme les chiens se sentent à l’aise et en sécurité (…) C’est déjà beaucoup pour eux d’avoir tous ces gens autour, nous ne voulons pas ajouter à leur stress», explique une organisatrice.

Essai de mixité visiblement réussi. Est-ce le début d’une tradition ?
Rendez-vous en 2018.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.