Sorcières, citrouilles et chats noirs !

Les superstitions ont la vie dure, et notamment celle qui frappe les chats noirs depuis sans doute la nuit des temps. Dans les refuges on le sait bien, ils sont plus difficiles à placer en famille d’accueil.

Cette superstition veut que le fait de croiser un chat noir porte malheur. Tout à fait irrationnelle bien sûr, cette croyance a la vie dure.

«Les gens sont très superstitieux. Plusieurs ont peur des chats noirs » déclare une responsable de refuge pour animaux de compagnie.

« Les chats noirs y sont presque toujours les derniers à se faire adopter », soutient-elle. « Alors qu'un chaton trouve habituellement une famille adoptive moins d'une semaine après son arrivée, cela peut prendre entre deux et trois mois lorsque son pelage est noir ».

«Quand on reçoit un chat noir ici, on est toujours un peu découragé. On lui donne un peu plus d'affection, parce qu'on sait que ça va prendre plus de temps avant de lui trouver une famille d'accueil que les autres», indique-t-elle.

Pourtant ces chats ne sont pas plus malades ni plus agressifs que les autres, ils sont tout aussi affectueux et câlins !

Cette superstition ne date pas d'hier

Les chats, même noirs, étaient idolâtrés dans l'Égypte ancienne. La réputation des félins noirs s'est considérablement assombrie durant le Moyen Âge, où ils étaient associés à la sorcellerie, au diable et à la mort. Des légendes racontent que les chats noirs étaient persécutés et même brûlés vifs avec leur maîtresse durant les nombreuses périodes de chasse aux sorcières.

Petites histoire anecdotique : selon une histoire britannique, l'empereur Napoléon Ier, qui était très superstitieux, aurait croisé un chat noir la veille de la bataille de Waterloo, où les Français ont été vaincus par les Anglais !

Mais nous sommes au XXI ème siècle, alors soyons raisonnables, tous les chats sont égaux !

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.