Les chats, responsables d’un désastre écologique ?

Les chats sont des millions partout dans le monde. Si beaucoup sont d’inoffensifs animaux de compagnie à nos côtés, ils font tout de même partie des espèces les plus ravageuses pour leur environnement.

En quelques siècles l’homme moderne a colonisé tous les recoins de la planète en apportant avec lui des espèces animales qui se sont fait une place dans ces nouveaux environnements. Ce sont par exemple les rats, les chiens, les chats, les cochons… considérés dès lors comme des espèces invasives.

Un scientifique australien du Center for Integrative Ecology of Deakin University, a étudié l’impact qu’ont pu avoir, et ont toujours, ces espèces sur la faune et la flore dans le monde. Il est parti de la liste des espèces déjà éteintes ou menacées.

Sa conclusion est claire, les trois premières places des animaux responsables des plus gros dégâts sur la faune endémique sont les rongeurs, les chats et les renards.

Ces animaux « colons » agissent bien sûr comme des prédateurs mais sont aussi responsables de compétition inter-espèces, de transmission de maladies…

Les espèces endémiques sont particulièrement touchées par cette extinction et encore plus lorsque le territoire est une île ou une zone très isolée. En effet ces espèces se sont développées sans aucun contact avec ce type de prédateur, rongeurs ou chats par exemple, et ne savent s’en protéger. C’est le cas en Australie justement, en Nouvelle Zélande ou dans les Caraïbes.

Des mesures parfois radicales commencent à apparaitre ici et là. En été 2016, la Nouvelle-Zélande a annoncée qu’elle voulait faire disparaître toutes les espèces introduites sur son territoire avant 2050.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.