Le chat qui valait 3 milliards !

Les progrès de la médecine vétérinaire sont tels qu’il est aujourd’hui envisageable de réaliser autant de prouesses sur les animaux que sur les humains. Témoignage avec un chat !

C’est l’histoire de Pooh, un chat accidenté dont les deux pattes arrière ont été sectionnées. Ses chances de survie n’étaient évidemment par très élevées, mais Pooh a eu beaucoup de chance.

Le vétérinaire bulgare auquel le chat a été présenté, a tout de suite décidé de réaliser une greffe.

Le défi ne consistait pas à tenter une chirurgie pour replacer les membres perdus de l’animal, mais bien de greffer des membres « bioniques » en titane !

Au terme de cette très complexe opération, Pooh se retrouve donc avec des pattes bioniques en titane implantées dans son corps et des prothèses externes.

Selon Vladislav Zlatinov, le vétérinaire en charge de l’opération, “Quel est le plus gros challenge avec ce genre de chirurgie ? Je dois dire que c’est un challenge à plusieurs égards. Plusieurs choses peuvent ne pas fonctionner, même aujourd’hui trois mois plus tard. Ce n’est pas juste une chirurgie avec un résultat final immédiat, c’est tout un processus. Si nous faisons bien notre travail et que nous réalisons le meilleur en chirurgie, nous donnons aux patients plus de chance de sauver leur peau ”.

Suite à la greffe, Pooh a attendu un mois et demi pour tester ses nouvelles pattes. Après un apprentissage, il mène une vie quasi normale de jeux et de courses. Il prend d’ailleurs bien soin de ces pattes bioniques, en les léchant comme s’il s’agissait de pattes « normales ».

Fort de ce succès, le vétérinaire a ensuite réalisé trois autres greffes de ce type sur des chats et son carnet de rendez-vous se rempli chaque jour !

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.