Chats tatoués et chats qui tatouent des chats ?!

D’origine japonaise et résidant en Californie, l’artiste Kazuaki Horitomo a fait des chats sa spécialité à travers sa passion, le tatouage. Mais il pousse très loin sa créativité, en transformant parfois ses chats tatoués en vrais personnages.

Son inspiration puise ses sources dans différents mouvements artistiques traditionnels du Japon : le «kakejiku», un type de peinture et de calligraphie sur soie ou sur papier encadrée en rouleau, et le «ukiyo-e» une peinture populaire et narrative originale, et des estampes japonaises gravées sur bois (époque d’Edo, 1603-1868).

Tatoueur de profession, Kazuaki Horitomo voue un véritable culte aux chats, au point qu’il a décidé de se créer un univers dans lequel il peut mélanger ses deux passions. La plupart de ses créations de tatouage concernent donc des félins. Il aime jouer avec eux pour les mettre parfois en situation et en interaction : comme un chat qui tatoue un autre chat par exemple.

La technique utilisée par le tatoueur japonais est le «tebori», une vieille méthode de tatouage qui ne nécessite pas l’emploi d’aiguilles électriques. Ses instruments sont semblables à des rasoirs droits, des styles de lame «tebori» ressemblant à des tournevis. D’ailleurs, sur l’un des tatouages, on peut admirer un chat qui tient une lame «tebori» dans sa gueule.

Kazuaki Horitomo nomme ses créations félines les «monmon cats». Le terme «monmon» est un mot d’argot japonais qui désigne le tatouage. Visitez le page Instagram de l’artiste et découvrez son univers peuplé de chats ! : https://www.instagram.com/horitomo_stateofgrace

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.