Deux foyers de domestication du chat

Il est généralement admis que la domestication du chat remonte à environ 7000 ans et s’est déroulée au Proche-Orient. Une étude révèle qu’un deuxième foyer de domestication totalement indépendant existe.

Une équipe de chercheurs, dont des membres du CNRS et de l'Institut d'archéologie de la province de Shaanxi en Chine, vient de révéler dans un magazine international l’existence de traces de domestication du chat il a environ 5500 ans. Le côté très inattendu de la découverte vient du fait que les deux foyers soient totalement indépendants.
L’histoire de cette domestication s’est donc répétée deux fois, dans des régions très distantes, et sur deux espèces de chats différentes, avec toutefois des milliers d’années d’écart puisque le chat du Proche-Orient lui, a été domestiqué il y a environ 9000 ans.

Dans les deux cas, la domestication du chat se produit lors de la sédentarisation de l’homme, du développement de l’agriculture et de la naissance de zone de forte population humaine. Le besoin de protéger les cultures et les greniers de la prolifération des rongeurs notamment, en a sans doute été à l’origine.

Toutefois le chat domestique asiatique, descendant du chat du Bengale, a aujourd’hui totalement disparu, alors que la forme sauvage de ce chat prolifère encore. Tous les chats domestiques connus aujourd’hui proviennent du chat du Proche-Orient, le Felis silvestris lybica.

On ne sait pas très bien à date comment ce changement s’est opéré mais il est possible que les échanges commerciaux de toutes natures développés grâce à la route de la soie entre l'Occident et l’Orient y aient contribué.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.