Pourquoi l’Australie souhaite se débarrasser de 2 millions de chats ?

L'Australie souhaite se débarrasser de deux des 20 millions de chats errants dans le pays d'ici 2020. Ces prédateurs menaceraient une douzaine d'espèces locales en danger de disparition.

Plusieurs études scientifiques estiment que les chats sont directement impliqués dans la disparition de 28 espèces de mammifères ces 200 dernières années dans le monde, et mettent en danger une douzaine d'espèces sur le continent australien. Le pays a donc décidé de se débarrasser de deux millions de chats sauvages au cours des cinq prochaines années, en raison de leur comportement de prédateurs, a révélé la presse australienne.

Afin d’expliquer ce projet pouvant paraître agressif, le gouvernement a lancé une grande campagne de communication sur les réseaux sociaux, en faisant référence notamment au « Threatened Species Summit » (le Sommet des espèces menacées). Par exemple des photos d'animaux menacés par la présence de chats sauvages ont été largement diffusées.

Georges Andrews, le Premier commissaire des espèces en voie de disparition déclare : "Il est très important d'insister aussi pour dire que nous ne haïssons pas les chats. Nous ne pouvons juste plus tolérer les dommages qu'ils font sur notre faune."

Il y aurait en effet près de 20 millions de chats dans tout le pays, qui tueraient chaque jour environ 75 millions de proies.

Arrivés dans le pays avec les colons européens, les chats étaient domestiqués, mais certains sont redevenus sauvages, et se sont répandus sur tout le continent.

https://twitter.com/hashtag/TSsummit?src=hash

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.